Cet article est archivé
Veuillez noter que cette page n’est peut-être plus à jour. Pour lire des articles plus récents sur le Nord de l’Ontario, visitez-nous ici.

C’est l'hiver, dormons dehors!

L'hiver canadien est long, autant faire la paix avec cette saison et savoir s'amuser et s'émerveiller de sa splendeur toute en nuances. Que ce soit douillet ou à la dure, le camping se pratique pendant les quatre saisons dans le nord de l'Ontario.

La yourte

La yourte existe depuis la nuit des temps. Les nomades asiatiques l'utilisaient dans leurs nombreuses pérégrinations. Recouvertes de peaux ou de tissus, elle s'est aujourd'hui convertie dans nos hauteurs au canevas. Sa forme circulaire soutenue par un cadre de bois ou d'aluminium possède généralement plusieurs fenêtres dont un puits de lumière et s'agrémente de chauffage et d'éclairage. Au Canada, elle est disposée sur une plateforme de bois pour l'éloigner du sol froid et on peut compter sur un plancher de bois et d'un mobilier rudimentaire. À l'extérieur, un barbecue, une table à pique-nique et un foyer sont souvent présents.

Parcs Ontario offre la yourte dans sept parcs provinciaux. Pas en reste, le nord ontarien est l'endroit parfait pour y vivre cette expérience et y admirer des panoramas grandioses tout en jouissant d'un certain confort. Solution clé des familles, le séjour en yourte demande moins d'équipement et est carrément moins dangereux pour les petits tout en leur permettant d'être aussi près de la nature qu'une tente. Bruissements de la forêt, odeurs de sapins, clair de lune par le puits de lumière et on ne s'ennuie pas de dormir au sol.

Près de Thunder Bay, le parc Quetico offre la yourte sur la base du premier arrivé premier servi. Sa beauté sauvage, son réseau de lacs qui fut jadis un circuit relié à la traite de fourrure vous enchantera. Opérant selon le même mode, le parc Pancake Bay situé près de Sault Sainte-Marie, est un endroit d'un calme rare ou il fait bon se reconnecter à la nature. Cette grande baie localisée à sur la côte est du lac Supérieur accueillait autrefois de nombreux bateaux. 

Le parc Killarney propose une aventure hivernale un peu plus sportive puisque l'accès aux yourtes est piétonnier seulement. Des traîneaux sont à la disposition des visiteurs pour apporter ses provisions au refuge. Même situation pour le parc Windy Lake, près de SudburyEndroit fort populaire en été, ce grand lac peu profond reçoit les amateurs de pêche sur glace et de ski de fond pendant la saison froide. Ces trois destinations offrent la yourte en location et la réservation est nécessaire.

Camping rustique sous la tente

Pour ceux qui aiment le défi, le camping d'hiver sous la tente testera leur ingéniosité et leur endurance. Il faut un minimum d'organisation pour partir camper le reste de l'année mais pour la quatrième saison, il faut être particulièrement préparé.

Claude William, préposé au camping chez Sail, magasins d'équipement de plein air en Ontario et au Québec, le confirme : « Il est crucial d'adapter notre camping à la météo car certaines notions de sécurité sont en jeu. Avoir un sac de couchage qui correspond à la température ou ajouter une coquille conçue pour améliorer la performance du sac de couchage, apporter des vêtements qui permettront de rester au chaud ou au sec pour pallier au risque d'hypothermie. Règle générale, on campe moins longtemps l'hiver que l'été, dû à la logistique requise. »

Selon le spécialiste, le bon équipement fera une grande différence dans la qualité de l'expérience. « Outre une tente quatre saisons et un sac à dos de bonne dimension pour transporter des vêtements plus épais, un bon tapis de sol conçu pour l'hiver vous aidera à passer la nuit confortablement. » Les petits détails comme une pelle, des raquettes, bâtons de marche et chandelles peuvent radicalement améliorer le séjour sous les étoiles. « Un bon truc consiste à mettre ses vêtements du lendemain au fond de son sac de couchage. Ils seront ainsi tout chauds lorsque vous vous habillerez au petit matin. »

Il faut aussi être en bonne condition physique pour affronter les rigueurs de l'hiver et la demande accrue en force et en endurance. « Le matériel à transporter est plus lourd, il faut se frayer un chemin dans la neige et donc, avoir une bonne forme cardiovasculaire », affirme-t-il.

Ceci dit, une fois bien préparé et équipé, l'aventure du camping d'hiver n'a rien à envier à l'été avec sa tranquillité absolue, l'air cristallin et des panoramas splendides. Et pas de moustiques !

Pour tenter l'expérience, visitez le majestueux parc Killarney où les 126 emplacements sont ouverts à l'année.

À propos de Isabelle Gauthier

 

Isabelle Gauthier a fait des études en photographie professionnelle et œuvre dans le milieu depuis les années 1990. Son amour des mots étant aussi marqué que pour l’image, elle collabore à diverses publications, magazine et journaux, depuis 2007. Passionnée de voyages et de plein-air, elle a arpenté l’Europe, traversé le Canada, respiré l’Indonésie, foulé de ses bottes de randonnée les Rocheuses canadiennes ainsi que l’Alaska et campé hiver comme été à flanc de montagne. Curieuse et enthousiaste, écrire est pour elle un éternel voyage.

 

Tous les articles

Naviguer sur les Mille-Îles et le Saint-Laurent

Les Bahamas? Non! C'est la péninsule Bruce!

Un paradis tropical en Ontario

5 parcours de vélo à découvrir cet été

Terrain varié, routes tranquilles et sentiers fluides : le Nord vous appelle.

Motoneige en Ontario : où louer et acheter

La liste complète des concessionnaires, locateurs et ateliers

D'Archie Belaney à Grey Owl

Une légende née dans le Nord de l'Ontario

Les meilleurs endroits où arrêter en VR dans le Nord-Est ontarien

L’Ontario à vélo — les bons plans

À deux roues, c’est bien mieux!

Naviguer la baie Georgienne et le chenal North

Guide de planification d'une aventure en traîneau à chiens

Une expérience enivrante

Les plus belles plages du nord de l’Ontario

Compilation du meilleur, d'est en ouest

Obtenez votre permis de pêche de l’Ontario en ligne

C'est plus facile que jamais d'obtenir sa Carte plein air

Cinq raisons de visiter l’ile Manitouline

La plus grande ile en eau douce au monde

5 sentiers de patin à essayer absolument

Une super tendance d'hiver

Sept façons de profiter de l'hiver nord-ontarien

Bienvenue au royaume d'hiver

Pour voir des aurores...

il faut prendre la route du Nord!

Suivez le parcours des marchands de fourrures noirs dans le nord-est de l'Ontario

Suivez le parcours des marchands de fourrures noirs dans le nord-est de l'Ontario

Le Bouclier canadien en images

Lac Supérieur :

les plus belles randonnées d’un jour

Escapade bien campée dans le nord de l’Ontario

Pagayer la nature sauvage de Temagami