L'artiste Isabelle Michaud aux Ice Follies de North Bay

Suivez l'artiste de Sault Sainte-Marie jusqu'à North Bay pour les Ice Follies!

C’était il y a quelques années. Je me souviens d’avoir entendu parler d’un festival fabuleux sur un lac, en plein hiver, à North Bay. Et pis woups, me voici en train de travailler à une installation de bois pour cette fameuse biennale, les légendaires Ice Follies!!!

Du 5 janvier au 2 février, j’ai construit une armature constituée de contreplaqué et de 2 po. par 4 po. que j’ai enveloppé de toile à aquarelle. Puis, j’ai fixé des petites lumières en dessous.

L’histoire d’Albert a lentement pris forme physique dehors dans ma cour, sous mon gazebo à Sault-Sainte-Marie.

Une structure de bois, avec 4 demi cercle qui semblent former le dos d'un ours
Construction d’Albert dans la cour d’Isabelle Michaud à Sault-Ste-Marie, le 14 janvier 2023. Photos : Isabelle Michaud, 2023.

J’ai toujours été fascinée par les outils, le bois et la menuiserie. Malheureusement, en 1981-82, les filles ne pouvaient pas suivre des cours de menuiserie au secondaire. Elles devaient suivre le cours de sciences familiales. Ce qui m’a toujours vraiment laissée un peu déçue. Cependant, il n’est jamais trop tard pour apprendre. C’est à l’âge de 50 ans que je suis revenue à ce moment de ma jeunesse où je voulais bâtir et créer et j’ai obtenu un baccalauréat en beaux-arts (BFA) à l’université Algoma. Puis j’ai ouvert mon propre atelier et j’ai commencé à travailler avec des outils de menuiserie pour faire des choses simples, des panneaux de peinture, des cadres, des découpures de bois.

Mais Albert est, je l’avoue, le plus grand projet que j’ai conçu et construit moi-même.

À l'arrière d'une voiture, des morceaux de bois et de la toile : c'est la sculpture démontée.
Démonté, Albert compte 33 morceaux. Le voici à l’aube de son départ pour North Bay. Photo : Isabelle Michaud, le 7 février 2023, Sault-Ste-Marie.

Le mardi 7 février au matin, ma bactérie et moi sommes partis pour notre belle aventure! En cours de route, j’ai décidé de faire une escale énergisante à la Galerie du Nouvel-Ontario (GNO) à Sudbury pour voir la superbe exposition d’Alexander Rondeau, aberration // apparition.

Dans une galerie, deux toiles. L'un légère, avec une illustration en noir et une avec une projection de mauve
aberration // apparition. Nadine Arpin, Cesar Forero, Ray Fox, Tejhler lb, Marni Marriott, Lucy Wowk. Commissaire : Alexander Rondeau. Photo : Isabelle Michaud, le 7 février 2023, Sudbury

À North Bay, Alexander, le co-directeur du Near North Mobile Media Lab est venu me chercher et m’a amenée à la plage Shabogesic où se trouve le site des Ice Follies.

Je suis restée bouche bée par la beauté devant moi. Un moment presque irréel. J’avais vu des douzaines de photos sur Instagram des œuvres de Ice Follies sur ce lac mythique et voilà qu’il était enfin devant moi. J’ai regardé l’étendue blanche de la neige qui se mêlait au ciel, une petite lisière d’arbres et un nuage suspendu au-dessus. On était directement avec la nature.

L’histoire d’Albert prend maintenant forme physique à la plage Shabogesic. Cet endroit, sur ce lac gelé, sous ce ciel, dans cette neige, c’est le morceau qui manquait à l’histoire d’Albert.

Avec l’aide de Corbin Elliott (une personne que je surnomme «l’ange du lac» et que j’imagine avec un nénuphar sur la tête), je me mets au réassemblage d’Albert. Je suis la première à placer mon installation sur le lac.

Une base de bois repose sur le lac gelé et enneigé. Des nuages en forme de boules de coton parsèment un ciel bleu clair.
Phase d’installation. Photo : Isabelle Michaud, le 8 février 2023, North Bay.

Tout d’un coup, on entend un grand boum! C’est un phénomène du lac : quand une température soudainement chaude crée une sorte de crac de pression. Ouf, tout va bien, nous sommes sur une baie peu profonde.

En soirée, je me rends à un merveilleux souper chez Aanmitaagzi pour un chaleureux accueil sur le territoire de Nipissing. J’y rencontre Penny et Doreen, deux magnifiques artistes qui nous parlent des liens importants qu’elles entretiennent avec la glace et le lac.

Le troisième jour d’installation, j’arrive tôt le matin pour prendre soin des derniers détails. Je fais une magnifique rencontre d’une mère et son fils. Les deux visiteurs me rappellent le pourquoi de ce travail.

Une structure de bois, couverte d'une toile. Une lumière verte traverse la toile.
Albert enfin terminé, dans sa nouvelle maison, à North Bay, sur le lac Nipissing, à la plage. Shabogesic. Photo : courtoisie de Ky Bourdage, au vernissage des Ice Follies, le 10 février 2023.

Voici le texte qui accompagne Albert :

Dans une fine poche de glace, qui s’est brisée à cause d’une journée plus chaude que d’habitude, vivait une unique bactérie nommée Albert. Il n’y avait aucune raison pour qu’Albert reste dans cette poche de glace brisée, et aussi, Albert ne savait pas pourquoi il était là en premier lieu — Il semblait que d’une manière ou d’une autre, ce n’était pas le bon endroit où vivre. Albert a donc commencé son voyage pour un endroit plus confortable où vivre. En chemin, il a rencontré des formes étranges qui avaient deux longues branches en bas et deux tiges plus courtes en haut avec un nodule plus petit tout en haut. Ils dominaient Albert et lui bloquaient la lumière du soleil alors qu’ils marchaient fort et frappaient la glace du lac. Ils semblaient menaçants et d’une manière ou d’une autre, Albert avait l’impression que ces géantes formes ne l’aimaient pas. Albert avait en lui une force qui ne pouvait être écrasée. Alors, il se tortilla et se tortilla et secoua et sauta et sauta jusqu’à ce qu’il s’éloigne finalement de la foule des sombres géants et trouve un petit monticule de neige tranquille pour faire sa maison. Il a construit sa maison dans son esprit, l’a imaginée, toute douillette et tranquille à la lumière de la lune et par les roseaux séchés sur les rives. Le vent soufflait la nuit, hurlant, mais cela n’effrayait pas Albert. Son amour pour sa maison a grandi et grandi à tel point qu’il a commencé à briller. Cette lumière intérieure est née de l’adversité et pour cela, Albert était plus fort que jamais.

Je ne peux pas rester pour les cérémonies d’ouverture de la biennale, mais avant de repartir pour le Sault, je vais voir des expositions sur la rue Main et à la galerie WKP Kennedy et puis j’arrête à Opera Bakery pour prendre une bonne soupe.

Un tissage de fleurs et feuillages en perles sur fond noir, entouré d'une fourrure brune.
Le travail exceptionnel de Nathalie Bertin, Nozekanang Bimose (2021) au Carnaval des Compagnons à la galerie WKP Kennedy. Photo : Isabelle Michaud, le 10 février 2023, North Bay.
Un bol de soupe aux tomates, avec une généreuse tranche de pain, sur la table d'un café.
Une bonne soupe aux tomates au café Opera Bakery sur la rue Main. Photo : Isabelle Michaud, le 10 février 2023, North Bay.

Je n’oublierai jamais ces moments importants dans ma carrière d’artiste et surtout la générosité et l’empathie dont les organisateurs du Near North Mobile Media Lab ont fait preuve. North Bay abrite une communauté vibrante et innovante. Félicitations, Nishen, Congratulations à toutes les personnes qui y participent.  

P.S. Albert vous fait dire qu’il est très heureux dans sa nouvelle demeure et qu’il brille un peu plus fort grâce à vous tous.

À propos de Isabelle Michaud

Isabelle Michaud est une artiste visuelle de Baawaating (Sault Ste-Marie) et la fondatrice de la Galerie sans clous, une microgalerie et espace collaboratif de création virtuelle et physique.

Tous les articles

Naviguer sur les Mille-Îles et le Saint-Laurent

Motoneige en Ontario : où louer et acheter

La liste complète des concessionnaires, locateurs et ateliers

Les Bahamas? Non! C'est la péninsule Bruce!

Un paradis tropical en Ontario

5 parcours de vélo à découvrir cet été

Terrain varié, routes tranquilles et sentiers fluides : le Nord vous appelle.

Naviguer la baie Georgienne et le chenal North

Guide de planification d'une aventure en traîneau à chiens

Une expérience enivrante

Cinq raisons de visiter l’ile Manitouline

La plus grande ile en eau douce au monde

Obtenez votre permis de pêche de l’Ontario en ligne

C'est plus facile que jamais d'obtenir sa Carte plein air

5 sentiers de patin à essayer absolument

Une super tendance d'hiver

D'Archie Belaney à Grey Owl

Une légende née dans le Nord de l'Ontario

Les meilleurs endroits où arrêter en VR dans le Nord-Est ontarien

L’Ontario à vélo — les bons plans

À deux roues, c’est bien mieux!

Les plus belles plages du nord de l’Ontario

Compilation du meilleur, d'est en ouest

Pour l’amour de la moto et de la bouffe… Les Highlands c’est oui, pour Cyndi!

Découvrez cette virée gourmande dans les hautes-terres de l'Ontario

Les sportifs d'hiver craquent pour le Témiscamingue

Sortez skis et raquettes!

Missinaibi : l'eau vive

Une excursion de canot en pleine nature

Les meilleurs parcours canotables de l'Ontario

Votre liste vient de s'allonger.

Méga zip : toute une tyrolienne!

Escalade de glace sur les rives du Supérieur

Le lac comme vous ne l'avez jamais vu

Witch Bay Lodge : la pêche miraculeuse!

Un nom sur les lèvres de tous les pêcheurs