Sudbury c’est un trou!

L'animateur nous fait découvrir la ville où il a grandi

…ont souvent envie de me répondre ceux à qui j’explique que j’ai grandi à Sudbury. Habituellement, je leur lance ce fait intéressant: « Sudbury c’est la capitale mondiale du nickel! » Pour finalement constater que ce genre de fait intéressant n’intéresse que ceux qui ont grandi à Sudbury. Et comme la Nouvelle-Calédonie a récemment pris beaucoup d’importance dans l’extraction du nickel (autre fait intéressant!) je me dois de trouver de meilleurs arguments. Et peut-être même vous donner le goût d’y aller…

Argument 1 : Ben oui, c’est un trou!

Puisque la ville est construite dans un cratère formé par l’impact d’un météorite! L’immense projectile est tombé dans le nord de l’Ontario, sur l’emplacement actuel de Sudbury, il y a 1,85 million d’années. Une chance que la ville n’était pas encore construite! Le météorite de la taille du mont Everest y a laissé d’importants dépôts de métaux de toutes sortes. Principalement des gisements de nickel, d’où provient 27 % de la production mondiale de nickel. Ce qui fait de Sudbury la capitale mondiale du nickel! Saviez-vous ça?

Argument 2 : C’est une destination de rêve… pour les tripeux de sciences!

D’abord parce que son étrange paysage rocheux, près de la région minière, ressemble à la surface de la lune. Raison pour laquelle Sudbury a autrefois servi de terrain d’entraînement aux astronautes de la NASA! Bon, y’a pas grand chose à voir,  mais c’est pas mal cool à savoir.

Ensuite parce que la ville héberge l’Observatoire de neutrinos de Sudbury, le laboratoire souterrain le plus profond du monde! Grâce à un réservoir d’eau lourde, installé à deux kilomètres sous terre, des scientifiques détectent le passage de neutrinos et mènent des recherches sur la composition du soleil et les origines de l’univers. Mais encore là, je ne fais que vous impressionner avec mes faits intéressants puisque vous ne pouvez y descendre.

Ce qui fait de Sudbury une destination de tourisme scientifique, en plus de son ambiance lunaire et de son mystérieux laboratoire souterrain, c’est son centre des sciences! Science Nord, c’est l’attrait touristique le plus populaire du nord de l’Ontario (selon Science Nord)! Décidément, cet article est bourré de faits intéressants (selon moi)! Jeune, je vous aurais dit que c’est «une place super cool avec plein d’étages autour d’un gros squelette de baleine où tu peux pèser sur des affaires qui font des bulles»! Mais aujourd’hui, je dirais que : «cet imposant musée interactif intéresse un public de tous âges grâce à ses jeux, ses démonstrations scientifiques, son cinéma 4D (!) et son théâtre Imax.» Mais les deux sont vrais.

Argument 3 : C’est une destination de rêve… pour les naturistes!

Attendez. Je viens de lire la définition de « naturiste »…

Argument 3 : C’est une destination de rêve… pour ceux qui aiment la nature!

Au début des années soixante-dix, quand presque toute la nature autour de Sudbury était morte… la municipalité s’est aperçue que l’industrie minière et ses polluants tuaient… presque toute la nature autour de Sudbury. Les compagnies minières durent réduire leurs émissions et reboiser. À part peut-être les astronautes qui furent déçus de perdre leur terrain d’entraînement, toute la ville se réjouit du succès de l’opération. Aujourd’hui, avec ses 950 hectares d’espaces verts en ville, son important réseau de randonnée et ses huit parcs provinciaux à proximité, la région accueille les amateurs de plein air, de vélo et même de canot, puisqu’avec ses 330 lacs, Sudbury est la ville canadienne avec le plus grand nombre de lacs! Une dernière occasion de vous présenter un fait intéressant sur mon trou!

Ah, on dirait que je vous avais jusqu’à la lecture de la dernière phrase… Je ne vous sens plus tout à fait convaincus. Je pense à ça et je vous reviens avec mes suggestions de visite de mon trou… Ah. Là, je comprend le malaise.

Vous avez aimé cet article? Lisez Mes suggestions de visite de mon trou et Les « contournables » de Sudbury. Pour voir Sudbury, visionnez cette vidéo!

À propos de Mathieu Pichette

 

Selon Wikipédia, Mathieu Pichette est un comédien, réalisateur et scénariste qui a notamment animé et conçu Les pieds dans la marge et Le monde en gros, séries humoristiques diffusées à la télévision de Radio-Canada. Avant d’être dans la marge, Mathieu a été reporter, chroniqueur, animateur de l’émission Volt (TFO), commis de dépanneur (mais pas dans cet ordre-là), moniteur dans une garderie, et barman (mais pas dans une garderie). Selon Mathieu Pichette, Wikipédia a raison, mais il ne sait pas où ils ont eu toute cette information et ça l’inquiète un peu.

Tous les articles

La route 2, du Québec à Kingston

Évitez la 401 : longez le fleuve

La route de la baie Georgienne 

Une aventure côtière bleue comme l’azur

Le saumon du lac Ontario

Le meilleur endroit pour le pêcher au Canada!

Les pow-wows de l’Ontario

De grandes célébrations dans le Nord

Les grands road trips de l'Ontario

Envie de rouler? Vous êtes servi!

Les bonnes adresses des gens d'la place : North Bay

Découvrez les coups de cœur locaux

Régions et clubs de motoneige de l'Ontario

La liste complète, avec hyperliens

Les meilleurs sites de pêche à la mouche de l’Ontario

selon The New Fly Fisher

La traversée de l’Ontario en VR

via le lac Supérieur

10 plages fantastiques du lac Supérieur

Juste pour vous.

La route côtière de la baie Georgienne à moto

De découverte en découverte

La magnifique route des cerisiers en fleurs de Niagara

Une balade printanière qui vaut le détour!

Découvrir le Groupe des Sept

dans les musées

Villages fantômes du Nord ontarien

10 lieux où s’aventurer contempler les vestiges de l’histoire…

Regard autochtone sur les paysages de Sault-Sainte-Marie et d'Algoma

Magnifiques et intemporels!

Les meilleurs endroits où arrêter en VR dans le Nord-Ouest ontarien

Le tour du lac Supérieur à moto :

un (magnifique) monstre de 2000 km 

La traversée de l’Ontario en VR

par la route 11

Comment vivre un pow-wow

Comment y participer en tout respect

Conduire une moto à trois roues en Ontario

Simple comme bonjour.