Cet article est archivé
Veuillez noter que cette page n’est peut-être plus à jour. Pour lire des articles plus récents sur le Nord de l’Ontario, visitez-nous ici.

De la ferme à la table au White Owl

Norddelontario.ca vous présente des entreprises touristiques de calibre, exploitées par des francophones.

René Dubois est un gars de Sturgeon Falls qui aime depuis longtemps la bonne bouffe et le Nord. Gageons qu’il aime aussi le coucher du soleil sur le lac Nipissing.

En 2003, le diplômé en gestion des cuisines du collège Canadore est entré dans la cuisine du White Owl Bistro attenant au Sunset Inn de North Bay. L’endroit vient de se transformer en restaurant. René Dubois aime ce qu’il fait au point où, trois ans plus tard, il achète l’établissement avec son épouse Laura, aussi diplômée de Canadore.

En fait, René et Laura Dubois achètent bien plus qu’un restaurant : ils mettent la main sur une institution locale née en 1934, tout près des célèbres quintuplées Dionne, qui deviendront une attraction touristique pour North Bay. À cette époque, le White Owl est un dépanneur avec un comptoir à déjeuner, à sandwiches et à crème glacée.

Aujourd’hui, dans la petite salle à manger, on déguste des betteraves rôties, du fromage de chèvre, du kale, des burgers de dinde ou de pois chiche, de la truite arc-en-ciel de l’île Manitoulin ou de la poutine au bœuf local.

De la ferme à la table

En 2008, connaissant la richesse du sol et la quantité de fermes de la région du Nipissing, le couple se donne comme objectif de servir local. Le White Owl a été le premier restaurant de North Bay à le faire.

Bien des producteurs approvisionnent le restaurant : Matthews de Powassan en sirop d’érable, Boards de Restoule en miel, Janssen d’Astorville en volaille, Bouman de Rutherglen en agneau, Field Good (J’me champ bien) de Cache Bay en légumes, Dalew de Lavigne en viande de bœuf, Leisure Farms de Sturgeon Falls en légumes…

En plus, René et Laura Dubois sont eux-mêmes devenus producteurs en 2010 dans le souci d’avoir un meilleur contrôle sur leur alimentation. Ils ont commencé à élever du bétail pour leur consommation personnelle, puis, une fois à l’aise, ont décidé de devenir leurs propres fournisseurs de porc, de dinde, de canard et de poulet.

Le couple de cuisiniers aime sortir des sentiers battus à l’occasion. L’été dernier, de l’élan de Chelmsford apparaissait au menu. « Chaque année, on essaie de trouver une viande spécialisée, explique le chef propriétaire. L’année passée, on avait de chevreuil, on a eu de l’autruche. Ça vient de fermiers de la région ou de l’Ontario. »

S’approvisionner localement a des effets sur l’assiette. Les produits maraichers proviennent du marché public ouvert toute l’année – l’été, au centre-ville, l’hiver, dans un centre commercial. L’hiver, les Dubois ont recours aux légumes racines qui poussent en abondance dans la région, à la laitue de Spring Hill Farms de Trout Creek et à la conservation, notamment par la congélation de petits fruits de Leisure Farms.

Mais cette pratique a aussi des effets économiques. « On est tellement habitués d’acheter des légumes qui arrivent dans un camion, des États-Unis, rappelle René Dubois. On veut soutenir les fermiers autour de nous. Oui, le prix est un peu plus cher, mais la nourriture vient d’ici et nos poules sont organiques. Le bœuf est soigné à l’herbe seulement, pas au grain. »

La terrasse du White Owl Bistro, à deux pas du lac Nipissing

Le White Owl au-delà de l’assiette

Si on va au White Owl pour manger local, on y va aussi pour la terrasse et la présence de musiciens, l’été. Le lac Nipissing est une attraction importante de North Bay, et peu de restaurants ont une terrasse qui donne sur une plage et, bien entendu, sur le lac. Le White Owl est l’un des rares élus.

Dans les périodes plus froides, seule la petite salle à manger accueille les gourmands. On y sert des repas spéciaux pour le Jour de l’An, la Saint-Valentin, la fête des Mères, la fête des Pères… On y souligne même les équinoxes. Au printemps, l’érable est à l’honneur et en octobre, on fête l’abondance des récoltes.

Et toute l’année, on célèbre les terres nourricières du Nipissing.

Le White Owl Bistro est membre du réputé réseau Feast ON de l’Ontario Culinary Tourism Alliance, mis en vedette dans le prestigieux magazine À bon verre, bonne table (Food & Drink) de la LCBO en 2014, dans une section spéciale portant sur le goût du terroir.

The White Owl Bistro 
639 Lakeshore Drive North Bay 998167 Route 11 Nord New Liskeard
Tél. : 705 472-2662
The White Owl Bistro

À propos de Nord de l'Ontario

Nord de l'Ontario écrit des textes originaux sur le Nord ontarien, ou encore à partir d'autres textes de la version anglophone du site et les adapte pour vous!

Tous les articles

La route de la baie Georgienne 

Une aventure côtière bleue comme l’azur

Le saumon du lac Ontario

Le meilleur endroit pour le pêcher au Canada!

Les grands road trips de l'Ontario

Envie de rouler? Vous êtes servi!

La route 2, du Québec à Kingston

Évitez la 401 : longez le fleuve

Les pow-wows de l’Ontario

De grandes célébrations dans le Nord

Incursion dans l’histoire et la culture ancestrales des Premières Nations

Découvrez un univers mystique et originel

Wawa : au pays de l’oie sauvage

Des plages et des chutes

La traversée de l’Ontario en VR

par la route 11

La traversée de l’Ontario en VR

via le lac Supérieur

Un road trip vers Red Lake

Nipissing Ouest :

à voir, à faire

Villages fantômes du Nord ontarien

10 lieux où s’aventurer contempler les vestiges de l’histoire…

Sudbury c’est un trou!

Un vrai, nous dit Mathieu Pichette

La mystérieuse population d’orignaux blancs de Foleyet

Les meilleurs endroits où arrêter en VR dans le Nord-Ouest ontarien

Amenez-moi à la plage

Comment vous rendre à Sandbanks en moto

Les cabanes à sucre du Nord de l'Ontario

Des plages qui valent le détour!

Les plus belles plages de l'Ontario en moto!

10 plages fantastiques du lac Supérieur

Juste pour vous.

Manitoulin, l’île des vacances

Plages, phares, pow-wow...