Sleeping Giant à skis

Jadis, le ski nordique s'inscrivait dans une quête de nature sauvage. Les épinettes croulant sousla neige formaient un tunnel au-dessus des pistes; il était juste aussi probable de rencontrer unorignal qu'un autre être humain; et pas de Spandex ni de fibre de carbone en vue, on ne connaissait que les pulls en laine et les jolis skis en bois. Pour découvrir cet héritage nordique, je me suis rendu à Thunder Bay et j'ai visité le parc provincial Sleeping Giant. J'ai néan moins décidé d'amener mes skis de patin modernes et de laisser ma tenue rétro à la maison.

Selon moi, une bonne journée de ski commence par un bon petit-déjeuner. À Thunder Bay, celase traduit par un festin de crêpes finnoises au Hoito Restaurant, dans le centre-ville. On raconteque le nord-ouest de l'Ontario abrite la population finnoise la plus importante du monde àl'extérieur de la Finlande — élément clé du patrimoine culturel de Thunder Bay qui a fait de larégion un foyer nordique. Les gens de la ville en manque de ski vont à Kamview ou à Lappe,deux réseaux de pistes exceptionnels à 15 minutes du centre-ville. Les chutes Kakabeka, à 25 minutes de la ville, est une troisième option pour skier avec, en prime, des cascades spectaculaires prises dans la glace. Sleeping Giant n'a pas son pareil, avec 50 km (un peu plus de30 milles) de pistes sillonnant les collines accidentées de la péninsule Sibley, à une heure devoiture à l'est de la ville.

Doté de 50 km de pistes de ski de fond entretenues, le parc provincial Sleeping Giant possède leréseau de pistes le plus important du nord-ouest de l'Ontario.

Le lac Marie Louise, site d'un terrain de camping de parc provincial durant les mois d'été, est lepoint d'accès à Sleeping Giant en hiver. Par une belle matinée ensoleillée de mars — lesconditions étant idéales — je décide de m'attaquer à la difficile boucle Pickerel et Burma. Uncoup d'œil à la carte révèle l'étendue du parc : les pistes de Sleeping Giant forment un « huit »massif à travers une bande de forêt boréale. On recommande aux débutants de s'en tenir à laboucle facile de 2 km (1,2 mille) près du centre d'accueil ou de planifier des aller-retour àproximité du point d'accès principal. Pour vivre une expérience allant d'agréable à compétitive, inscrivez-vous au Sleeping Giant Loppet, épreuve de ski récréative qui fête son 40e anniversaire en mars 2017 et comprend des randonnées à ski de 8, 20, 35 et 50 km (environ 5, 12, 22 et 31 milles).

Les pistes de Sleeping Giant traversent une forêt de transition où des feuillus comme l'érablecèdent la place aux forêts d'épinette et de bouleau du nord du Canada.

Bientôt, j'atteins le rythme grisant du pas de patin associé à une combinaison de conditions deneige printanière idéales et de températures douces. La piste suit un corridor boisé, laissant parfois entrevoir des vues majestueuses du Sleeping Giant. C'est à un de ces belvédères que jerencontre un autre skieur, la seule « âme qui vive » rencontrée sur la piste. Le paysagespectaculaire nous laisse bouche bée. Nous nous saluons d'un hochement de la tête et contemplons le profil au sommet plat du relief emblématique de Thunder Bay.

À propos de Conor Mihell

Conor Mihell is an award-winning environmental and adventure travel writer based in Sault Ste. Marie. Read his work in the Globe and Mail, Explore, Cottage Life, Canoe & Kayak, ON Nature, and other magazines and newspapers. He's been a sea kayak guide on Lake Superior for close to 20 years, and has paddled from Sault Ste. Marie to Thunder Bay. 

Tous les articles

Tarte au sucre, tartelette au beurre

Quelle est la différence ?

Le beau grand concours de rédaction

du beau grand Nord de l'Ontario

L'érablière Ferme côte d'érables

Rendez-vous des sucres à Hanmer!

Festivals francos en Ontario : un calendrier

On a déjà des dates pour 2024!

Le langage coloré des Franco-Ontariens

Expressions franco-ontariennes à connaître

Des entreprises touristiques francophones partout en Ontario

S. Firmin Monestime, premier maire noir élu au Canada, à Mattawa

Il était chic et bon vivant; Noir et francophone.

L'Halloween à Sudbury

Vivez les frayeurs de l’Halloween à Sudbury!

Venez fêter avec les Franco-Ontariens!

Vivre l’Ontario français par ses festivals

La maison des quintuplées Dionne

Symbole d’une enfance hors norme

Des circuits de moto... en français, svp!

Sudbury Cycliste

Explorez les meilleures randonnées de vélo de la ville de Sudbury

Born to Hunt :

quand les Franco-Ontariens de l'Est rencontrent ceux du Nord

Quand aventure rime avec confort

Découvrez les hébergements luxueux du parc Algonquin

Cynthia Gauthier en motoneige dans le Nord

À Hearst, comme chez elle!

Agréables nouveautés pour les mets et boissons à emporter

Magasiner à Sudbury

La destination commerciale du nord-est de l’Ontario.

Une autre année de « fierté » à Sudbury

Vantons nos plages Pavillon Bleu

Vivez à l’italienne au 44e Festival italien de la Società Caruso