Une érablière quatre saisons

Une érablière 4 saisons!

La Ferme côte d’érables est une érablière de 35 acres en production depuis 1916. Avec ses 1100 chalumeaux, elle est petite, mais grande est la place qu’elle occupe dans la communauté d’Hanmer, à un jet de pierre de Sudbury.

En 2017, Michel Larivière et Céline Boudreau Larivière achètent l’érablière de Lucien et Alice Despatie, qui en étaient propriétaires depuis 1950. Ils en avaient fait un lieu de rassemblement communautaire, dans la plus pure tradition des printemps à la cabane à sucre. «Certains printemps, plus de 1000 visiteurs venaient se sucrer le bec», dira Lucien Despatie.

Les Larivière ont transformé le site de l’érablière en 2016. Courtoisie : Ferme côte d’érables

C’est cette fièvre des joies de la cabane à sucre que les Larivière ont entrepris de recréer. Première étape : démolir la vieille cabane à sucre et en reconstruire une nouvelle. Un bel édifice rouge majestueux! À l’intérieur, un ensemble d’appareils modernes font de la magie en transformant la sève d’érable en sirop.

Les temps des sucres modernisés

En faisant le tour de la cabane, Michel ou Céline vous expliquent le processus de transformation avec un enthousiasme communicatif.

Les visiteurs peuvent suivre le parcours de l’eau d’érable dans les divers bassins d’évaporation, le concentrateur et l’extracteur. «Le système d’évaporation est ce qu’il y a de plus nouveau : il maintient un tourbillon dans l’eau d’érable. Ça minimise l’utilisation du bois; c’est plus efficace et plus écologique», explique Céline.

C’est ici que la magie s’opère! Courtoisie : Ferme côte d’érables

Le couple Larivière apporte un grand soin dans la confection de leur sirop et dans leur volonté de faire de l’érablière un lieu de rencontre et de célébration.

Rendez-vous début avril!

Au printemps, la première fin de semaine d’avril est l’ouverture officielle de l’érablière : «Que la fête commence»!

Alors que le temps se réchauffe et que la neige réfléchit les rayons du soleil, les familles arrivent à la côte d’érables dans la bonne humeur et même avec un brin d’excitation. C’est la tire sur la neige qu’on adore et qui colle entre les dents. C’est la roulotte culinaire pour goûter aux crêpes et gaufres noyées dans le sirop d’érable. Ce sont les promenades dans la forêt, les visites de la cabane à sucre et la tournée de la propriété sur une charrette tirée par des chevaux…

La famille Despatie, propriétaire de l’érablière pendant près de 65 ans, a rassemblé des images d’archives.

En 2021, Science Nord y avait dressé une tente pour présenter des activités scientifiques. «On a l’intention d’avoir Science Nord tous les ans», souhaitait Céline, l’hiver dernier.

Des activités 4 saisons

L’été, un nombre croissant de jeunes couples se marient à la cabane à sucre. «C’est de plus en plus populaire de choisir un décor champêtre», remarque Céline.

L’automne, durant l’événement «Pour l’amour de l’érable», dans la douceur des belles journées de l’été des Indiens, les familles viennent marcher dans l’érablière, se gâter avec les produits de la boutique ou tout simplement faire un pique-nique. «En 2021, nous avons eu 300 personnes durant la fin de semaine», ajoute Michel.

La Ferme côte d’érables est une destination quatre saisons. Courtoisie : Ferme côte d’érables

Pour d’autres, l’automne, c’est se faire photographier dans le tourbillon de rouge, de jaune et d’orange des érables en fête. «Les photographes doivent prendre un rendez-vous pour éviter le chevauchement», dit Céline.

Ce lieu spectaculaire est aussi propice aux réunions d’affaires, aux fêtes familiales, aux banquets, aux sorties d’écoliers ou de retraités. Il est tout adéquat «pour tous les gens qui veulent être dehors dans un lieu paisible», ajoute Céline. L’érablière a un pavillon pouvant accommoder 60 personnes et au besoin, on érigera une grande tente.

Les Larivière aiment voir les visiteurs quitter l’érablière heureux et souriants et quand des gens de l’extérieur de Sudbury prolongent leur séjour, ils les dirigent vers Terre dynamique et un attrait touristique de calibre international : Science Nord.

Érablière Ferme côte d’érables
450 Dominion Drive, Hanmer 
705-561-7112 / maplehillfarm.inc@gmail.com

À propos de Marc Dumont

Ce que Marc Dumont aime particulièrement du Nord de l’Ontario, c’est qu’on y trouve facilement cet esprit de pionnier et un leadership porteur. Choisir d’y vivre compte parmi les bonnes décisions qu’il a prises dans sa vie. Dans une autre vie, il travaillait en éducation, mais aujourd’hui, il écrit pour Agricom, L’Express de Toronto, Le Voyageur du Nord-Est et plusieurs médias de l’Ontario français.

Tous les articles

Tarte au sucre, tartelette au beurre

Quelle est la différence ?

Festivals francos en Ontario : un calendrier

On a des dates pour 2024!

Le plus beau circuit touristique de l'Ontario (I)

Ce que Champlain en a dit

L’Ontario français : 400 ans, toutes ses dents

et du mordant!

S. Firmin Monestime, premier maire noir élu au Canada, à Mattawa

Il était chic et bon vivant; Noir et francophone.

Les 50 ans de CANO à Earlton

Le rêve de Champlain : toute une série!

Entre documentaire et fiction

Aventures pittoresques dans l’Explorers’ Edge

Explorez la sublime réserve de la biosphère de la baie Georgienne

Quoi faire à Hearst

La Grande aventure à Algoma

L'Halloween à Sudbury

Vivez les frayeurs de l’Halloween à Sudbury!

Les cinq principales excursions d’une journée!

Pleins feux sur la culture: Tara Proctor

Exposez, expliquez, achetez, vendez… la Foire des gemmes et des minéraux est de retour!

CAMPS DU CONGÉ DE MARS

Voyage épique dans le nord-ouest

Si les motocyclistes ne cessent de revenir dans le nord-ouest de l’Ontario, c’est pour de très bonnes raisons

Thunder Bay, ou les joies d’une ville en bord de lac

Découvrez le panorama urbain et naturel de Thunder Bay

Une aventure d’une journée en train au cœur de la nature canadienne

Une excursion à couper le souffle…

Galeries d’art ancien

Explorer les sites à pictogrammes d’Agawa.

Sur la piste de l'arc-en-ciel : festivals de la fierté

Calendrier 2024 pour le Nord de l'Ontario