Avis aux amateurs de sensations

Savourez une randonnée automnale en moto à Algoma, en Ontario

Si nous faisons de la moto, c’est entre autres pour sentir nos sens s’éveiller un kilomètre à la fois. Humer les riches aromes de la forêt, vibrer au rythme de la route sous les repose-pieds et profiter des paysages sauvages. Rien de tout cela n’est possible à l’intérieur d’une voiture. En Ontario, il existe une randonnée à moto qui, surtout en plein cœur de l’automne, doit s’accompagner d’une petite mise en garde : vos sens risquent d’être trop stimulés.

Le circuit Grand Algoma Tour qui forme une boucle de 682 km est une randonnée aux proportions épiques. Il se fraie un chemin sinueux dans la vallée de la rivière Mississagi et longe la côte du lac Supérieur sur l’une des plus belles sections de la Transcanadienne. De Toronto, ce voyage représente environ 2 000 km aller-retour en comptant la traversée à bord du traversier ChiCheemaun( fortement recommandée), de la péninsule Bruce à l’île Manitoulin.

Pour votre première dose d’adrénaline, commencez votre randonnée en vous dirigeant vers le nord à Thessalon sur la légendaire route 129 [baptisée Tail of the Dragon of the North(queue du dragon du Nord)]. Les gigantesques érables et peupliers éclatent de tons rouges et jaunes alors que vous accélérez à chaque tournant. La route rivalisant avec le spectacle haut en couleur, il est conseillé de faire de fréquentes haltes pour goûter toute cette splendeur.

En roulant plus au nord en direction de Chapleau, le paysage change avec des teintes évoluant vers le vert et le jaune de la forêt boréale. Si vous n’avez jamais senti une forêt boréale auparavant, en voici l’occasion. C’est un riche mariage d’oxygène pur, de pin et d’épicéa. Respirez à fond... ce n’est pas toxique.  

En tournant à gauche à Wawa, vous vous rapprochez du lac Supérieur, mais d’abord, un égoportrait avec l’oie de Wawa s’impose, de même que quelques délicieux cornichons saumurés du Young’s General Store. Une randonnée automnale le long de la côte découpée du « Grand Lac » sort tout droit d’une peinture du Groupe des Sept. Comme sur la route 129, des haltes fréquentes sont de mise pour avoir le temps de tout apprécier.

La ville riveraine de Sault Ste Marie et l’île St-Joseph complètent la route du retour à Thessalon sur la route 11, où existent de nombreuses options de flatter votre palais avec des mets appréciés des motocyclistes. Ne manquez pas le nouvel endroit en vogue de la région, le Mill Steak House and Wine Bar,au Machine Shop à Sault.

Petits conseils

  • Il vaut mieux faire la randonnée dans le sens inverse des aiguilles d’une montre de façon à avoir le lac Supérieur à droite.
  • Les deux dernières semaines de septembre et les deux premières semaines d’octobre sont généralement le meilleur moment pour admirer les couleurs automnales. Avant de partir, veuillez consulter Dame Nature pour connaître le « calendrier des spectacles ».

Pour planifier votre randonnée: http://www.algomacountry.com/

À propos de Chris Hughes

Chris rides motorized things to find bakeries and butcher shops. Official SnoScoot Ambassador, and avid promoter/developer of motorsports destinations and culture. 

Tous les articles

On fête la St-Jean en grand en Ontario!

Festivals francos en Ontario : un calendrier

On a des dates pour 2024!

10 choses formidables à voir et à faire à Sudbury

On y va! Sudbury célèbre la fête de la St-Jean

La maison des quintuplées Dionne

Symbole d’une enfance hors norme

Tarte au sucre, tartelette au beurre

Quelle est la différence ?

Quoi faire à Hearst

Le langage coloré des Franco-Ontariens

Expressions franco-ontariennes à connaître

Les jumelles Dionne, les Franco-Ontariennes les plus connues?

Les quintuplées sont nées à Corbeil

Kayak dans la réserve de la biosphère de la baie Georgienne

L’île Franklin offre de nombreuses options accessibles pour passer deux jours à pagayer.

Ontario français : la confusion linguistique

Se démêler dans le français nord-ontarien

La Nuit sur l'étang de Sudbury

Ça mange quoi en hiver?

Cinq choses que vous ne saviez pas sur le Franco-Ontarien

La Poppy Lady of France à Thunder Bay

pour y faire adopter le coquelicot du Souvenir

Pour vivre ici : l'amour de la lumière du Nord et de l'Ontario français

Entretien avec le cinéaste Bernard Émond

Hearst, village gaulois

Équipez-vous à Sudbury

Un guide des magasins de plein air de Sudbury

L'érablière Ferme côte d'érables

Rendez-vous des sucres à Hanmer!

L’Ontario français : 400 ans, toutes ses dents

et du mordant!

Véronique Sylvain, une guide pour explorer la beauté du Nord

La route 11, pour méditer