Ganuk : un drôle d'ours polaire

Il aime la baignade et les melons!

Ce ne fut pas exactement une surprise pour le personnel de l’Habitat des ours polaires de Cochrane, lorsque le Zoo de Toronto lui a proposé de devenir le nouvel habitat d'un ours polaire de 2 1/2 ans en mai 2012, de constater que cet ours était plus énergique que leurs anciens résidents plus âgés. Après tout, les ours polaires sont reconnus pour leurs pitreries amusantes, comme de se mettre sur la tête des cônes de construction et de marcher dans des objets - ou d'écraser des barils - ou d'essayer de plonger tout et rien dans leur piscine.  

Ganuk jumping on barrel


On peut voir que la pitrerie est dans la nature même des ours polaires. Dans la nature, ils poussent sur la glace pour la briser autour des trous d'air, puis ils y plongent la tête pour capturer leur proie, au moment où elle vient respirer. C'est dire que de se plonger la tête dans des objets, les pousser vers le bas et pousser la neige n'est qu'un comportement normal pour un ours. Et quand vous les voyez faire ces drôles de choses qui sont normales pour un ours, elles semblent presque contradictoires avec leur façon d'être câlins et doux.

img 0973

Mais maintenant que Ganuk réside à l'Habitat de Cochrane depuis plus d'un an, le personnel a pu constater autre chose. Les jeunes ours polaires ont beaucoup d'énergie pour faire plein de drôlerie.

Le premier exemple rapporté par le personnel est le moment où Ganuk a reçu une chaise de tout petit comme jouet. Il pouvait passer des heures chaque jour à la renverser, à la tourner et à jongler avec ses grosses pattes, essayant de se mettre la tête dans toute ouverture (les quatre pattes peuvent en fait faire un beau chapeau!), ou même à essayer de la faire bercer.  Puis un jour il a décidé de placer la chaise dans l'un de ses barils, et puis d'écraser le baril.  La chaise est désormais et pour toujours enfermée à l'intérieur et ni le personnel ni Ganuk n'a été en mesure de la sortir de là – quoique Ganuk essaie encore.

barrel on head

La toute petite chaise, et plus précisément - la perte de l'un des jouets préférés de Ganuk - a donné une autre idée à l'un de nos gardiens.  Si une chaise lui a procuré autant de plaisir, qu'est-ce qu'il en serait d'un ensemble de jeux au complet?  Après avoir monté tout l'ensemble dans l'un de ses enclos, le personnel est resté là, avec une caméra vidéo.  Nous ne pouvions qu'imaginer ce qu'il pensait lorsqu'il a vu le jouet qui ressemblait à un casse-tête.  « Si je pousse ici, qu'est-ce que ça va faire?  Et si je mords cette longue chose et la tire?  Humm, je suis prêt à parier que tout se démantèlera si je vais en dessus à partir d'ici... » 

Après avoir poussé, tiré, et traîné, Ganuk a finalement décidé de la meilleure chose à faire - comme toujours - il l'a trainé dans la piscine.  Portant l'ensemble de jeu au complet comme s'il s'agissait d'un collier - il a sauté avec son élégance habituelle – en faisant un immense plongeon à plat ventre.  Dans l'eau, l'ensemble de jeu s'est défait facilement et Ganuk a passé le reste de l'après-midi à jouer allégrement avec chaque morceau. 

Ganuk-swim


Ganuk remporte aussi un immense succès dans ce qui est le plus prisé à l'Habitat - l'expérience de nager avec lui - pendant les mois d'été, bien sûr. Si nous ne le connaissions pas mieux, nous nous demanderions si Ganuk attend réellement que des gens aillent dans le bassin de plongée de l'autre côté de la vitre en verre trempé, en espérant les voir. Il y a quelque chose d'un peu irréel de voir un ours polaire de 800 lb sortir de l'eau à seulement quelques centimètres de vous – mais être à l’intérieur de l’édifice d’observation et prendre des photos de vos amis ou des membres de votre famille comme s'ils nageaient réellement avec un ours, il n’y a rien de tel. 

Ganuk Swimming


Mais n'oubliez pas que les ours polaires ne sont pas toujours à l'eau, et que les ours sont changés d'enclos (certains n'offrent pas d'accès à la piscine) à des fins d'entretien et de soins.  En planifiant votre prochain voyage à L'Habitat, prenez soin de vérifier les heures quotidiennes des baignades avec les ours  à la section de notre site Web  www.polarbearhabitat.ca ou téléphonez au 705 272-2327 pour savoir où se trouveront les ours ce jour là.  Il y a des chances que vous voyez pourquoi faire le pitre décrit si bien Ganuk. 

À propos de Karen Cummings

Karen Cummings is currently the Manager of the Cochrane Polar Bear Habitat, but has a background in event planning, tourism, marketing and writing. Although Karen has had articles published in Lake Erie Living, Niagara Life, Niagara Bride, Out Here, Ontario Farmer and numerous news publications, she has never had so many story ideas as at the Polar Bear Habitat.  "When you believe in - and are passionate about something - the stories almost write themselves."

Tous les articles

La route de la baie Georgienne 

Une aventure côtière bleue comme l’azur

L’île Manitoulin et sa magie pratique

Un guide VR

Le saumon du lac Ontario

Le meilleur endroit pour le pêcher au Canada!

Manitoulin, l’île des vacances

Plages, phares, pow-wow...

Régions et clubs de motoneige de l'Ontario

La liste complète, avec hyperliens

Vous voulez visiter l'Ontario pour fumer du cannabis?

Lisez d'abord ce guide

Les grands road trips de l'Ontario

Envie de rouler? Vous êtes servi!

L'histoire de Kapuskasing en 5 photos

5 lieux aux origines de la «Ville modèle»

Vivre le lac Supérieur en voilier

Une expérience plus grande que nature

10 plages fantastiques du lac Supérieur

Juste pour vous.

Un train touristique en pleine nature

Les couleurs de l'Agawa vous invitent

Timmins : le plein air et la ville

Une ville au cœur d'or, aux veines vertes

Amenez-moi à la plage

Comment vous rendre à Sandbanks en moto

Les cabanes à sucre du Nord de l'Ontario

La magnifique route des cerisiers en fleurs de Niagara

Une balade printanière qui vaut le détour!

Sault Sainte-Marie à l’italienne!

Célébrons la culture italienne du Sault

Où camper en VR dans le Nord ontarien

Suggestions de parcs

Le tour du lac - guidé!

Passeport pour le Témiscamingue

Les meilleurs sites de pêche à la mouche de l’Ontario

selon The New Fly Fisher

Une histoire abracadabrante

L'ascension et la chute du millionnaire de Kirkland Lake