En train jusqu'aux portes de la baie James

Une expérience et un univers uniques en leur genre

L'aventure a plusieurs visages. Loin des concepts homogènes sans surprise et sans découverte, l’occasion de visiter une des villes les plus au nord de l'Ontario vous plongera dans un monde dont la réalité tranche considérablement des zones urbaines septentrionales. Bienvenue aux frontières du vrai nord !

Moosonee. Cette petite ville inaccessible par les routes était autrefois un poste de traite de Révillon Frères (désormais connus sous le nom de Revlon), alors compétiteurs de la Compagnie de la Baie d'Hudson qui les rachètera plus tard. À un jet de pierre de la baie James, c'est le dernier arrêt du chemin de fer Ontario Northland. Ce village aujourd’hui si isolé était alors le point d’accès aux terres intérieures de la province par la Baie d’Hudson et la Baie James lors de l’apogée de la traite de la fourrure, il y a 300 ans. Tout voyage au-delà de ce point impliquera certainement des avions de brousse, des canots et raquettes ou encore des traîneaux à chiens.

Grand train va loin !

Ce trajet au cœur de l'histoire débute à Cochrane, situé à une heure au nord de Timmins. Le train Express de l’ours polaire transporte les passagers de Cochrane vers Moosonee, à 299 km au nord. Le seul ours polaire du voyage vous attend d'ailleurs à Cochrane, à l’Habitat de l’ours polaire. Vous pourrez prendre des photos remarquables lors des repas de Ganuk et de Henry, en avant-midi et en après-midi et vous pourrez même avoir l'impression de nager à leurs côtés grâce a une séparation vitrée. Imaginez les superbes clichés que vous pourrez prendre!

Le train fait partie de l'aventure en soi : pensez Orient Express en version canadienne du nord! Les sièges confortables et les fenêtres grand format [qu'on remet présentement à neuf] vous immergent dans la nature sauvage qui défile. Il est fascinant d’observer le paysage passer de la forêt dense à la taïga du Bouclier canadien. Un wagon famille et un dôme d'observation vous occuperont pendant les plus de quatre heures que prendra le trajet. Le wagon restaurant offre déjeuners, dîners et soupers de qualité avec des produits locaux, soit des pâtisseries et pain d'une boulangerie artisanale de Cochrane et du bœuf issu d'une ferme locale.

Une bonne planification s’impose

Il est préférable de planifier votre séjour avant le départ du train. Prévoyez une nuit pour visiter les communautés ou trois jours pour une dose de plein air et vous maximiserez votre déplacement. La plupart des voyageurs qui optent pour une nuit avant le retour en train commencent par une visite de Moosonee à pied.  La ville est habitée en grande majorité par les Cris. Les rues ne sont pas pavées et vous ne trouverez pas vos commerces habituels. Profitez-en pour essayer la cuisine traditionnelle comme la bannique et à rapporter un souvenir artisanal fait par des mains locales.

Moose Factory, village historique

Le bateau-taxi qui traverse la rivière Moose vers le village historique de Moose Factory vous transporte littéralement dans le temps. Il s’agit du plus ancien village anglophone ontarien fondé en 1673.

Des bâtiments d'époque intéressants à visiter incluent l'ancien poste de la Compagnie de la Baie d'Hudson, le village Cree, et le Centre d'Interprétation Cree. La boutique du forgeron, dont la fondation remonte à environ 1740, est probablement parmi les plus vieilles structures en bois d’Ontario. L’église de St. Thomas possède des vêtements d’office faits de perlages et de peaux d’orignal et des bibles King George en syllabique crie.

Moosonee 1 RED

L'Ecolodge du village Cree est un établissement hôtelier écologique de vingt chambres, fortement recommandé pour votre séjour. Son allure moderne et minimaliste se fond au paysage.

Vous pouvez y faire des randonnées pédestres dans les sentiers environnants ou réserver un tour de bateau guidé qui vous emmènera à l’embouchure de la rivière Moose et aux eaux salées de la baie James. Le guide vous expliquera la progression des marées, vous montrera les marqueurs utilisés pour la navigation et vous aurez l’occasion de prendre des photos de la faune côtière marine et des oiseaux sur la plage de l’île de Ship Sands. Ce sanctuaire pour oiseaux est aussi l’hôte de nombreuses espèces florales typiquement nordiques.

Hors des entiers battus, cette aventure s'adresse aux visiteurs intéressés par un style de voyage axé sur l'histoire, la nature et la culture autochtone. À un rythme détendu, on y apprécie entre autres une denrée devenue rare en région urbaine, le temps.

À propos de Isabelle Gauthier

 

Isabelle Gauthier a fait des études en photographie professionnelle et œuvre dans le milieu depuis les années 1990. Son amour des mots étant aussi marqué que pour l’image, elle collabore à diverses publications, magazine et journaux, depuis 2007. Passionnée de voyages et de plein-air, elle a arpenté l’Europe, traversé le Canada, respiré l’Indonésie, foulé de ses bottes de randonnée les Rocheuses canadiennes ainsi que l’Alaska et campé hiver comme été à flanc de montagne. Curieuse et enthousiaste, écrire est pour elle un éternel voyage.

 

Tous les articles

La route de la baie Georgienne 

Une aventure côtière bleue comme l’azur

Le saumon du lac Ontario

Le meilleur endroit pour le pêcher au Canada!

La magnifique route des cerisiers en fleurs de Niagara

Une balade printanière qui vaut le détour!

La traversée de l’Ontario en VR

par la route 11

Rivière des Français

Route des voyageurs

Sudbury c’est un trou!

Un vrai, nous dit Mathieu Pichette

Les grands road trips de l'Ontario

Envie de rouler? Vous êtes servi!

Parcours épicurien en moto dans les hautes-terres

Des hautes-terres hautes en couleur!

Aventures L'esprit du Nord : dans la peau des explorateurs

Pagayez, chantez, riez...

Les grands vents d'automne

Photographiez le lac Supérieur dans toute sa puissance.

Régions et clubs de motoneige de l'Ontario

La liste complète, avec hyperliens

L’île Manitoulin et sa magie pratique

Un guide VR

Les «contournables» de Sudbury

selon Mathieu Pichette

La mystérieuse population d’orignaux blancs de Foleyet

Le Nord-Ouest ontarien, destination écotouristique

70 000 lacs, des forêts à perte de vue

Une histoire abracadabrante

L'ascension et la chute du millionnaire de Kirkland Lake

Terre précieuse : les mines de l'Ontario

Destinations minières étonnantes

Les trésors cachés de Hamilton, pour la famille

Ça vaut la peine de s'y arrêter!

Sur les traces de Norval Morrisseau

À la découverte de l'art autochtone

Le Canal-de-Sault Ste. Marie : passage obligé!

Les attractions du Sault