Cet article est archivé
Veuillez noter que cette page n’est peut-être plus à jour. Pour lire des articles plus récents sur le Nord de l’Ontario, visitez-nous ici.

Le glamping ou le camping de luxe en pleine nature

Renouez avec le camping!

Il faut aller camper au moins une fois pour rapporter chez soi des histoires savoureuses qui égaieront, à vos dépens, votre entourage. Depuis la venue du « glamping », ces jours sont révolus.

Bienvenue dans le monde contrôlé du camping de star : exit les insectes qui prolifèrent dans la tente, les aléas des animaux sauvages, les inévitables orages et l’abri qui fuit. Plus jamais votre repas déshydraté ne vous laissera sur votre appétit. Le « glamping » contraction du mot « glam » et « camping », vous invite tel Cléopâtre sur son char à découvrir la nature sans les inconvénients qui s’y rattachent. Une toute nouvelle tendance qui éclot un peu partout sur la planète.

A quoi peut-on s’attendre comme niveau de service ? Selon l’endroit et le forfait choisi, vos bagages seront transportés pour vous, vos prises nettoyées, le petit bois ramassé, vous serez accompagné de guides ultra informés doublant comme chefs cuisiniers. Différents types d’abri sont offerts dont la tente de prospecteur, la yourte, le tipi, la caravane bohémienne, tous décorés avec soin et fournissant tous ce que les visiteurs urbains recherchent. Chauffage, petits électroménagers, jeux pour enfants, rien n’est laissé au hasard et souvent les hôtes ont fait preuve d’ingéniosité pour conserver le caractère d’un lieu.

A quoi bon ? Direz-vous. Pourquoi ne pas rester à l’hôtel ? Pour l’expérience et une connexion nature sans pareil. Telle une visite privée dans un musée, chaque lieu s’offre à vous sans inconfort, ou presque, de votre part.

L’Ontario n’est pas en reste de cette tendance avec l’offre touristique de WildExodus Travel. Située à Timmins, l’entreprise propose plusieurs forfaits allant d’un weekend à une semaine qui vous feront découvrir l’expérience nordique comme les trappeurs en auraient probablement rêvé. La tente de prospecteur abrite un véritable lit habillé de draps de qualité, le tout reposant sur une base de bois surélevé pour vous éloigner des insectes et de l’humidité. Chauffage portable, éclairage électrique, eau chaude et froide, toilette intérieure et cuisine équipée détonnent dans le cadre naturel. Vous expérimenterez la nature d’un point de vue de confort inégalé. À noter que l’entreprise adhère aux principes de l’écotourisme et œuvre dans le but de laisser la plus petite empreinte écologique possible.

L’expérience se veut aussi éducative qu’écologique. Après tout, ces forfaits intéressent habituellement des gens ayant déjà campé « à la dure » par le passé et voulant simplement miser sur le positif au lieu de combattre les éléments. Les guides-chefs connaissent intimement le secteur de la rivière Grassy, le site de glamping. Ils savent tout des écosystèmes, de la faune et de la flore environnante et procurent une expérience culturelle instructive pour le plaisir des campeurs. Les visiteurs peuvent adapter leur séjour à leurs intérêts : canoter des rivières historiques, grimper sur un barrage de castor ou traquer l’orignal, il s’agit d’une véritable aventure en nature.

Chez WildExodus, le camping, c'est du sérieux!

À titre d’exemple, le forfait proposé d’une semaine inclut un festin avec musique autour du feu et une nuit en yourte en guise de bienvenue. Canot jusqu’au site et randonnée avec des experts les jours suivants. Pêche à la truite, dîner panoramique sur la rive, accueil dans un B&B, croisière sur le lac à bord d’un ponton puis, une nuit dans le Cedar Meadows Resort & Spa avec soins en spa et repas opulent. 

Il est possible de réserver pour trois, quatre ou sept jours. Les forfaits s’adressent à des groupes de 4 à 12 personnes et les coûts sont de 275 $ par personne, par jour. Le glamping est disponible de la mi-mai à la mi-octobre.

Dans le parc provincial Killarney, on peut camper dans des yourtes aménagées avec deux lits à deux étages, électricité et lumières fluorescentes. Il faut apporter son sac de couchage, sa vaisselle et ustensiles, nourriture et vêtements appropriés. Les yourtes sont accessibles à pied seulement, la distance à couvrir est entre 70 m et 200 m.  En hiver, lorsque les portes du parc sont fermées. Il faut s’y rendre en ski ou en raquette et la distance est de 500 m. 

Pour voir du paysage tout confort, prenez le train vers le canyon Agawa. Vous partirez de Sault-Sainte-Marie pour une excursion d’une journée au cœur d’un canyon profond crée par le retrait des glaciers il y a 1,2 milliard d’années. Un commentaire informatif en cinq langues est diffusé via des haut-parleurs durant le trajet et une caméra permet de voir la perspective du point de vue de la locomotive. Vous aurez une heure et demie pour profiter de la nature, monter vers une tour d’observation de 250 pieds au haut de laquelle vous pourrez avoir une vue panoramique à couper le souffle avant votre retour.

À propos de Isabelle Gauthier

 

Isabelle Gauthier a fait des études en photographie professionnelle et œuvre dans le milieu depuis les années 1990. Son amour des mots étant aussi marqué que pour l’image, elle collabore à diverses publications, magazine et journaux, depuis 2007. Passionnée de voyages et de plein-air, elle a arpenté l’Europe, traversé le Canada, respiré l’Indonésie, foulé de ses bottes de randonnée les Rocheuses canadiennes ainsi que l’Alaska et campé hiver comme été à flanc de montagne. Curieuse et enthousiaste, écrire est pour elle un éternel voyage.

 

Tous les articles

5 parcours de vélo à découvrir cet été

Terrain varié, routes tranquilles et sentiers fluides : le Nord vous appelle.

Naviguer sur les Mille-Îles et le Saint-Laurent

Comment frire le poisson sur le rivage

Des trucs simples pour de savoureux résultats

Destinations de pêche au saumon en Ontario

4 suggestions canon

Pêche au saumon

Les meilleurs sites à essayer en Ontario

Itinéraire cyclable Vive le Nord

Le meilleur du vélo dans le nord-est de l'Ontario!

Les meilleurs endroits où arrêter en VR dans le Nord-Est ontarien

Pour ne plus jamais se perdre

grâce à l'appli QuadOn de l'OFATV

Camper avec son chien en Ontario

Conseils de pro et bonnes adresses

Les plus belles plages du nord de l’Ontario

Compilation du meilleur, d'est en ouest

Les meilleurs parcours canotables de l'Ontario

Votre liste vient de s'allonger.

Parcourir l'île St-Joseph à vélo : un guide

Une des magnifiques destinations vélo de l'Ontario

Incendies de forêt en Ontario :

état des lieux 2023

Les chutes Agawa

À la recherche du secret le mieux gardé du canyon

Comment préparer des feux d'artifice de A à Z

(et où en voir, aussi)

Guide gourmand de la forêt boréale

Observez, sentez, touchez, goûtez.

Obtenez votre permis de pêche de l’Ontario en ligne

C'est plus facile que jamais d'obtenir sa Carte plein air

Duchesnay Falls : randonnée idéale

Des cascades sans fin à photographier

La basse-terre de la baie d'Hudson en images

Les Bahamas? Non! C'est la péninsule Bruce!

Un paradis tropical en Ontario